Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fanartstrip,  le Blog 100 % BD  et dessins de presse

11 ème Quiz de la BD au cinéma

6 Juillet 2007 , Rédigé par Fanartman Publié dans #De la Bd au cinéma

Quel est le nom de ce détective ?

Qui l'interprête au cinéma en 1990 ?

Quiz-11-BD-au-cin--ma.png

La gagnant est ...Clem

La bande dessinée

Les débuts 

Chester Gould fut l'un des premiers à introduire de la violence dans une bande dessinée, reflet du climat qui régnait à Chicago dans les années 30. En fin connaisseur du sujet, Gould fit de son mieux pour intégrer les dernières avancées en matière d'investigation policière dans ses histoires. Ainsi Dick Tracy at-il souvent recours aux sciences forensiques, à des gadgets et à un raisonnement policier méthodique, même si ses aventures se terminent souvent par une fusillade. Certains considèrent d'ailleurs ses histoires comme l'une des premières intrigues policières. D'autres en revanche trouvent que de telles intrigues s'avèrent somme toute assez rares dans les histoires de Dick Tracy - la bande dessinée se prêtant peu à ce genre de scénarios. Pour ces derniers, l'action se trouve plutôt dans la traque incessante du détective à arrêter les bandits, bandits de plus en plus désespérés à mesure que Dick Tracy se rapproche d'eux.

Les méchants sont sans doute l'élément central des aventures de Dick Tracy. Dans le monde manichéen dans lequel il évolue, les ennemis de Dick Tracy peuvent apparaître exagérément déformés, comme si leur aspect physique annonçait à l'avance l'horreur de leurs crimes. Ces gangsters sont néanmoins assez divers, tantôt brutes et sans vergogne à l'image de Selbert Depool (personnage dont le nom est l'anagramme du mot anglais looped), tantôt civilisés comme l'arrogant Shoulders, qui ne peut s'empêcher de penser que toutes les femmes l'adorent. Ils peuvent même friser le génie maléfique: l'espion nazi Pruneface est non seulement ingénieur mécanique, mais conçoit également un gaz neurotoxique.

Toutefois, l'ennemi juré de Dick Tracy est Flattop Jones, un tueur à gage indépendant à la tête plate. Dans une fameuse aventure, Flattop est engagé pour tuer Tracy et se trouve sur le point d'y arriver, avant qu'il n'essaie d'obtenir une plus grosse prime pour son contrat. Erreur fatale, qui donna à Tracy le temps de demander de l'aide et de finalement vaincre l'assassin dans une spectaculaire scène de combat finale. Lorsque Flattop fut tué dans la série, quelques fans prirent publiquement le deuil.

A l'image d'un film noir, Gould essaie de décrire la misère du milieu criminel, les petits crimes qui mènent aux plus grands, les plans qui échouent, la vie qui peut avérer imprévisible et cruelle. La trahison est omniprésente: les hommes de main sont tués froidement par leurs patrons, qui sont à leur tour trahis par leurs petites amies, alors que des innocents qui se trouvent au mauvais endroit au mauvais moment sont abattus.

Evolutions

Malgré les controverses, Gould fit évoluer son personnage en introduisant par exemple des éléments de science-fiction telle la radio-bracelet, la première d'une longue lignée de gadgets futuristes élaboré par Diet Smith, l'excentrique industriel. Parmi ceux-ci, le Space Coupé, un engin spatial à propulsion magnétique, fit son apparition dans les années 60. Ce fut le début de la période science fiction, où on peut voir Dick Tracy et ses amis aller sur la lune et rencontrer Moon Maid et ses habitants en 1964. Les aventures de Dick Tracy s'écartèrent de plus en plus du scénario original. En 1970, Gould essaya vainement de moderniser Dick Tracy en lui faisant arborer de longs cheveux et une moustache.

La sous-histoire de la famille Plenty rencontra en revanche un franc succès. Il s'agissait d'une famille de rednecks dirigée par deux ex-bandits, Bob Oscar "B.O." Plenty et Gravel Gertie. Elle offrit un pendant humoristique aux aventures de Dick Tracy. Leur fille, Sparkle Plenty, fut tout d'abord introduite comme un personnage d'enfant. A la différence de beaucoup de personnages d'enfants dans les bandes dessinées, on peut la voir grandir au fil de la série et passer par l'adolescence. L'arrivée de "Lizz la policière" comme l'une des lieutenants de Dick fut également très bien accueillie. Elle devint un formidable personnage féminin, fait révolutionnaire pour l'époque en bande dessinée.

Toutefois, les dernières aventures étaient souvent ponctuées d'une condamnation implicite par Gould des droits de l'accusé, Tracy étant souvent frustré par les formalités légales dans sa chasse aux bandits. La taille de plus en plus réduite des magazines de comics eut également un impact négatif sur le scénario.

Dernières années

Gould prit sa retraite en 1977 et Dick Tracy fut repris par Max Allan Collins et Rick Fletcher, assistant de longue date de Gould. Collins revint au scénario original, en se débarrassant peu à peu des éléments de science fiction. Il choisit une approche moins cynique et simple du système judiciaire. Au décès de Rick Fletcher en 1983, un autre assistant de Gould, Dick Locher le remplaça. En 1992, le scénario fut repris par Mike Killian, éditorialiste. Il décèdera le 27 octobre 2005.

En 1995, les aventures de Dick Tracy furent l'une des 20 sélectionnées pour l'édition commémorative de timbres postaux en l'honneur des comics.

Adaptation cinématographique

Film de 1990

En 1990, Warren Beatty raviva les esprits avec son film Dick Tracy. Il réalisa le film et joua le rôle principal de Dick Tracy. Il s'inspira de l'univers des comics, utilisant des couleurs vives et en apportant un soin particulier aux maquillages des ennemis de Tracy. Toutefois, certains mirent en cause la faiblesse du scénario, compensée par la brochette de stars tels Beatty, Madonna, Al Pacino, Dustin Hoffman et Dick Van Dyke. Ecrite par Madonna, la bande originale du film, I'm Breathless: Music from and Inspired by Dick Tracy, contient des hits tels Vogue et Hanky Panky. Le compositeur Stephen Sondheim a écrit également quelques chansons pour le film, dont Sooner or Later (I Always Get My Man) qui gagna l'Academy Award de la meilleure chanson. D'autres titres non publiés de Madonna ont été aussi enregistrés, mais non utilisés pour le film.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article